Jack et Brendan papotent

27 août 2007

brendan: jack why don’t you want to tell people about the new album we’ve got cooking?

jack: I’ll tell them when the time is right.

brendan: what time is it right now?

jack: three o’clock

brendan: but the clock on the wall says 2:10

jack: ok, the time is right. The teurs have a lot of new songs in the works people, the writing and structure of them has dissipated and reinvigorated and many times over since we came home from our last shows.

brendan: We got into the studio as soon as we could, or as soon as l.j. would let us.

jack: yeah, matter of fact little jack won’t let us do much without his blessing. and trying to get his blessing is like draining blood from a stone.

Brendan: is that why the recording sessions were « drug fuelled », jack?

jack: I was just kidding when I said that brendan, don’t believe everything you read. fact of business; don’t even believe all the things I tell you when it’s just you and me in the room. If little jack’s there though, then it’s all true.

brendan: well, if you consider acidopholous powder a drug, then yes the tank is full of fuel!

jack: if I was to ever take a drug for pleasure, I would want that drug to be aspirin for all the headaches I get from second hand acidopholous powder and flax seed smoke.

brendan: what about the songs man? Are you with me?

jack: look b, I know that you and patrick are starting a two piece band on the side.

brendan: who told you that?

jack: L.J. did and we’re both fine with that, but as a penalty legion and I have decided you’ll be forefiting any and all t shirt profits for the period extending to, but not including, January first 2093.

brendan: um……..ok, it’s worth it.

jack: but as we were saying, the new songs are coming together strong, I hate to even attempt to describe them…

brendan: it would be like dancing about architecture.

jack: or singing about girls.

Conversation envoyée dans un bulletin myspace !

Voici la traduction donc :

Je précise que je ne suis pas traductrice à la base donc il se peut qu’il y ait des fautes, dans ces cas-là envoyez nous un mail et on corrigera tout ça.
Oh et l’acidopholous powder est en fait une bactérie (si j’en crois le net) qui joue un rôle dans la transformation du lait en yaourt… Voilà, voilà !

brendan: Jack, pourquoi tu ne veux pas parler aux gens de l’album que nous avons concocté ?

jack: Je leur dirais quand le temps sera venu

brendan: Quelle heure il est ?

jack: Trois heures

brendan: mais l’horloge sur le mur dit 2h10

jack: Ok, le temps est venu. Les ‘teurs ont un tas de nouvelles chansons à travailler, leur écriture et leur structure s’est dissipée et revigorée et, ce plusieurs fois depuis que nous somme rentrés à la maison après nos derniers concerts.

brendan: Nous sommes allés au studio dès qu’on a pu, ou dès que LJ nous laissait.

jack: Ouais, en fait Little Jack ne voulait pas nous laisser faire grand chose sans sa bénédiction. Et tenter d’avoir sa bénédiction c’est comme extraire du sang d’une pierre.

Brendan: C’est pour ça que les sessions d’enregistrement étaient “alimentées en drogue”, Jack ?

jack: Je plaisantais juste quand j’ai dit ça Brendan, ne crois pas tout ce que tu lis. Truc à savoir : ne crois même pas à toutes les choses que je te dis quand on est juste tous les 2 dans une pièce. Si Little Jack est là, cela dit, alors tout est vrai

brendan: Ben, si tu considères que “l’acidopholous powder” est une drogue, alors oui le garde-manger en était rempli !

jack: Si jamais je devais prendre de la drogue par plaisir, je voudrais que cette drogue soit de l’aspirine pour tous les maux de têtes que j’ai à cause de cette “acidopholous powder” de seconde zone et des cigarettes de fibres de lin.

brendan: Et les chansons, mec ? T’es avec moi ?

jack: Ecoute, B. , je sais que toi et Patrick êtes en train de commencer un groupe à deux à côté.

brendan: Qui t’a dit ça ?

jack: L J l’a dit et nous sommes tous les deux ok avec ça, mais comme amande, Legion et moi avons décidé que vous abandonnez tous les profits sur les Tshirts pour la période allant jusqu’à, mais ne l’incluant pas, le premier janvier 2093.

brendan: hum……..ok, ça le vaut.

jack: mais comme on disait, les nouvelles chansons sont solides, et je déteste même essayer de les décrire…

brendan: Ce serait comme danser à propos de l’architecture.

jack: Ou chanter sur des filles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :